Les actualités

NEWS & EVENEMENTS

Les Jeudis de Mundolingua

Chaque troisième jeudi du mois à 19h30, une soirée spéciale vous attend à Mundolingua !

Chères toutes, chers tous,

L’équipe Mundolingua vous souhaite une excellente rentrée 2018 ! A cette occasion, nous avons le plaisir de vous présenter le programme de nos soirées pour le reste de l’année.

Comme à l’accoutumée, tous les troisièmes jeudis de chaque mois à 19h30, nous organisons une soirée autour d’un thème précis se rapportant au vaste monde des langues !

IMPORTANT

Le nombre de places étant limité, n’hésitez pas à réserver :
soit par téléphone au : 01 56 81 65 79
soit par mail : contact@mundolingua.org
Tarif : 5 €/personne (entrée + apéro).

N.B : La soirée du jeudi 18/10/2018 sera présentée en anglais.

  • Jeudi, 20/09/2018

    Jean Pruvost donne quotidiennement trois chroniques de langue à Radio France (France Bleu ; Mouv’) et RCF, expliquant chaque matin sur trois radios différentes le « mot du jour », un « nom de lieu » et un mot « des jeunes ». Professeur des universités émérite, il est l’auteur d’une quarantaine d’ouvrages portant sur la langue française, et directeur éditorial des éditions Honoré Champion. Les journalistes le présentent comme l’homme aux 10 000 dictionnaires : sa collection personnelle.

    Par Jean Pruvost

  • Jeudi, 18/10/2018

    Globalization, the Internet and an era of mass travel have combined to produce a world with a language mix on a huge scale. What is the effect of this multilingualism on society, organizations and individuals? What are the economic benefits and drawbacks? What are the implications of economic growth for endangered languages? This talk takes an objective look at this emotionally charged area, in a time of rapid global change.

    Dr Gabrielle Hogan-Brun is Senior Research Fellow at the University of Bristol, UK. She has worked with various European organizations on aspects of language policy in multilingual settings, serves on several international language and editorial boards and is founding book series editor of Palgrave Studies in Minority Languages and Communities.

    By Gabrielle Hogan

  • Jeudi, 15/11/2018

    L‘humour des jeunes Chinois est-il différent de l’humour de nos jeunes ? De quoi est-il composé ?
    Les internautes chinois -surnommés « les insectes du Net »- révèlent une société en mutation en jouant des ressources inépuisables du mandarin : Homophones, jeux de mots, caractères ancestraux reliftés, métaphores, chiffres parlants… Toutes choses égales par ailleurs, ce serait la poésie de Devos combinée à la truculence de Debbouze et à la clairvoyance de Desproges !

    Un exemple ? Ils ont modélisé les tribus modernes. En France on se gausse des Bobos et des Bolos.
    En Chine, chacun connait les flambeurs du « clair de lune », les « tortues de mer » qui se transforment parfois en « algues », la « femme qui reste » ou encore « l’homme accessible »… C’est toute une réalité émergente qui nous est restituée, hors des filtres officiels.
    Et l’on retrouve cette virtuosité dans la capacité de ces jeunes à détourner des icônes planétaires telles que Lady Gaga ou l’iPhone dont le sens caché signifie « aimer à la folie »…

    La Chine obnubile les médias: usine du monde, ogre financier, hydre politique… L’empire du Milieu serait monstrueux et mystérieux. De ce point de vue, le travail de Véronique Michel – qui s’adresse tant à des néophytes qu’à des spécialistes- vise à donner des clés d’intelligibilité.

    Par Véronique Michel

  • Jeudi, 20/12/2018

    Gaëtan Brulotte, écrivain et Chaire des Sciences Humaines, Université de Louisiane à Lafayette.

    De la langue publicitaire aux inventions jubilatoires du français québécois.

    Un écrivain d’origine québécoise et partageant son temps entre les États-Unis et la France, dénonce l’exploitation de la langue par les multinationales dans leur publicité, parce qu’elles finissent par faire d’un bien commun une propriété privée à force de trade marks, service marks, copyright, marques déposées, marque de commerce, etc. Les langues s’imprègnent ainsi progressivement de connotations marchandes qui avilissent le génie du peuple, sans parler de la colonisation du français par l’anglais, lequel est devenu la lingua franca de notre temps.

    Heureusement, un peuple francophone résiste tant bien que mal à ces phénomènes en se réappropriant la langue par l’invention : le Québec, en effet, enrichit le français chaque jour de mots nouveaux dont on va passer en revue quelques exemples significatifs. Une leçon revitalisante autour de la langue française, un vent de fraîcheur venu de la périphérie…

    Par Gaëtan Brulotte